Get Adobe Flash player

Mise à jour le 22/05/14

NB : Les informations présentées sur ce site sont des données brutes à l'usage exclusif des professions de santé, elles nécessitent des connaissances médicales et statistiques précises pour pouvoir être utilement interprétées et ne peuvent être reproduites ou utilisées sans autorisation. Les patients ou familles qui souhaiteraient en comprendre la signification doivent s'adresser à leur néphrologue référent.

 

Powerpoint

Causes et modalités de sortie (France Métropolitaine) - 2013


La définition du statut adulte/pédiatrique utilise l’âge du patient au début de traitement par dialyse péritonéale : < 16 ans est « pédiatrique », 16 ans et plus est « adulte ». En conséquence, certains patients âgés 16 ans ou plus mais qui ont commencé la DP quand ils avaient 15 ans ou moins ne sont pas représentés dans les courbes pour les adultes.


Causes des arrêts de DP en 2013

Cette courbe présente la répartition des causes d’arrêt de traitement par DP en 2013. Les patients représentés sont tous les adultes ayant arrêté la DP de façon permanente en 2013 (n=1155) après l’exclusion des patients pour lesquels la cause d’arrêt est inconnue. Les centres représentés sont ceux de France Métropolitaine ayant participé au RDPLF en 2013 et qui avaient au moins un patient qui a arrêté la DP dans cette année (n=128). Chiffres proches des années précédentes avec cependant une tendance qui se confirme d'année en année depuis 2007 d'une légère diminution des sorties par décès "au profit" d'un pourcentage de sorties par transferts en HD qui augmente, les sorties par transplantations demeurant stables. Néanmoins (voir dans la rubrique survie) les survie techniques et patients médianes s'améliorent durant les mêmes périodes.

Graph.1.causes sorties

Haut de page


Durée médiane de traitement (mois)

et mode de sortie des patients qui ont quitté la DP en 2013


Cette courbe représente la durée de traitement de DP pour les patients ayant arrêtée la DP en 2013 selon la cause d’arrêt. Elle doit être interprétée avec la courbe précédente qui résume l’importance relative de chaque cause d’arrêt. Afin de permettre une comparaison et de la mesure centrale et de l’étendue de la durée, cette dernière est résumée au travers de la médiane (cercle bleu), divisant les patients en deux groupes de taille égale (50% en dessous, 50% au dessus). Elle peut être vue comme l’homologue de la moyenne pour les distributions non normales ; et le 5e centile (cercle noir à gauche) en dessous duquel se trouvent les premiers 5% des patients et le 95e centile (cercle noir à droite) au dessus duquel sont les 5% des patients avec les durées les plus élevées. 90% des patients sont donc inclus entre ces deux valeurs. Cette manière de résumer la durée est un changement par rapport aux années avant 2007, quand la moyenne seule était présentée. La médiane doit rendre la comparaison entre groupes plus stable avec la présence de quelques valeurs extrêmes ; les 5e et 95e centiles doivent permettre aussi une comparaison de la variabilité de la durée entre les groupes. Les "arrêts volontaires" regroupent les interruptions léthales de traitement probablement en rapport avec la décision volontaire des sujets ou d'un tiers de confiance dans les cas de soins palliatifs. Les patients et les centres représentés sont les mêmes que pour la graphique « Cause d’arrêt de DP en 2013 ».

Graph.2.duree par cause sortie

 

Haut de page


Causes des transferts en hémodialyse

Ce graphique présente la répartition des causes de transfert en hémodialyse en 2013. Une différence par rapport aux courbes d'avant 2007 est que les classes « OAP à répétition » et « Perte UF » sont combinées en une seule classe, « Ultrafiltration insuffisante ». Les patients représentés sont ceux de France Métropolitaine ayant reçu au moins un jour de DP en 2010 et ayant ensuite commencé en 2013 un traitement d’hémodialyse de façon permanente (n=417). Les centres représentés sont tous de la France Métropolitaine ayant participé au RDPLF en 2013 et qui avaient au moins un patient qui a été transféré en hémodialyse en 2013 (n=111). Par rapport à 2012 les chiffres sont relativement stables.

Graph.3.cause transfert HD

 

Haut de page


Durée médiane de traitement (mois) et causes de transfert des patients en 2013

Ce graphique représente la durée de traitement de DP pour les patients transférés en hémodialyse en 2013 selon la raison de transfert. Elle doit être interprétée avec la courbe précédente qui présente l’importance relative de chaque cause de transfert en hémodialyse.  Les durées sont résumées à travers la médiane, le 5e centile et le 95e centile pour permettre une comparaison de la mesure centrale et de l’étendue des durées pour chaque cause de transfert. Les définitions et l’interprétation de ces valeurs sont décrites ci-dessus. Les patients et les centres représentés sont les mêmes que pour le graphique « Cause de transfert en hémodialyse en 2013".

Graph.4.duree par cause transfert HD

 

Haut de page


Causes des décès en dialyse péritonéale

Ce graphique présente la répartition des causes de décès des patients sous DP ayant eu lieu en 2013. Les patients représentés sont tous les adultes de la France Métropolitaine ayant reçu au moins un jour de DP en 2013 et qui sont décédés en 2013(n=458). Les centres représentés sont ceux de France Métropolitaine ayant participé au RDPLF en 2013 et qui avaient au moins un patient mort en 2013 (n=109). Comparés aux chiffres des années précédentes, il semble y avoir une diminution des décès pour causes de malnutrition ou péritonite, ceci est peut être à rapprocher d'une légère augmentation des pourcentages de transferts en hémodialyse (voir ci dessus) pour ces mêmes causes, les équipes hésitant moins à cesser la DP lorsqu'elle paraît source de complications propres.

Graph.5.cause deces

 

Haut de page


Durées médiane de DP en fonction des causes de décès en 2013

Elle doit être interprétée avec la courbe précédente qui présente l’importance relative de chaque cause de décès.  Les durées sont résumées à travers la médiane, le 5e centile et le 95e centile pour permettre une comparaison de la mesure centrale et de l’étendue des durées pour chaque cause de décès. Les définitions et l’interprétation de ces valeurs sont décrites ci-dessus.  Les patients et les centres représentés sont les mêmes que pour le graphique « Cause de transferts en HD en 2013 ».

Graph.5.bis.duree par cause deces

 

Haut de page