Get Adobe Flash player

Mise à jour le 25/11/03

NB : Les informations présentées sur ce site sont des données brutes à l'usage exclusif des professions de santé, elles nécessitent des connaissances médicales et statistiques précises pour pouvoir être utilement interprétées et ne peuvent être reproduites ou utilisées sans autorisation. Les patients ou familles qui souhaiteraient en comprendre la signification doivent s'adresser à leur néphrologue référent.



Profils (Adultes, France Métropolitaine) - Année 2003


Répartition des centres en fonction du nombre de patients traités

L’étude de l’image ci-dessous porte uniquement sur les centres de France métropolitaine dont la dernière mise à jour datait de moins de 6 mois au 1er Novembre 2003, soit 122 centres à jour. La majorité des centres (55%) traitent entre de 10 à 30 malades. Aux deux extrêmes, on observe 5% de centres qui traitent plus de 60 malades et 23% qui en traitent moins de 10. Les valeurs intermédiaires sont détaillées sur le graphe.

profils1

Haut de page

Répartition des centres en fonction du nombre de nouveaux patients pris par an

La moyenne des nouveaux patients pris en charge en DP par an a été calculée sur les deux dernières années. Elle ne concerne que les centres de France Métropolitaine. Près d’un tiers des centres a formé en moyenne moins de 5 nouveaux patients par an. A l’opposé, 34 % des centres ont une activité soutenue et forment entre 20 et 25 nouveaux patients par an.

graph2profil05profils2

Haut de page

Répartition des patients en cours de traitement au 01/11/03 en fonction de leur ancienneté sur le traitement


La dialyse péritonéale d’après le graphique ci-dessous semble pouvoir être une méthode de moyen-long terme : en effet plus de 17% des patients actuellement traités par DP sont sur cette méthode depuis plus de 5 ans, dont certains plus de 10 ans.

profils3

Haut de page

Répartition des néphropathies des patients en cours de traitement en novembre 2003


Les néphropathies vasculaires dominent avec 25 % des patients, suivies par les néphropathies diabétiques qui arrivent en deuxième position (18,5 %). Les polykystoses sont inclues dans les néphropathies héréditaires sur le graphique, mais représentent 6% des patients traités par DP et ne sont donc pas une contre indication à la méthode.

profilnephro

Haut de page

Pyramide des âges

Plus de 55 % des patients en cours de traitement au 1er novembre 2003 sont âgés de plus de 70 ans. La tranche d’âge la plus représentée est celle des 70-80 ans, avec une légère prédominance d’hommes. Aux âges plus avancés, la proportion de femmes devient plus importante.

profils5

 

profils5

Haut de page

Pourcentage des patients autonomes ou aidés par un tiers en fonction de l'âge

La France se caractérise par la possibilité de recourir à des infirmières libérales qui peuvent se rendre au domicile des patients. A partir de 70 ans, plus de 60 % des patients ont besoin d’une aide. Le recours à l’infirmière libérale au lieu de la famille est d’autant plus important que l’âge est élevé, probablement en raison du décès ou de la fatigue du conjoint aux âges avancés du couple.

profils6

Haut de page

Répartition des systèmes de dialyse péritonéale utilisés au 1er novembre 2003

29% des patients sont traités en Dialyse Péritonéale Automatisée nocturne ; 41 % sont en DPCA systèmes double-poches déconnectables et 29% utilisent un système auto-stérilisant par UV (figure supérieure). Le niveau d’autonomie et le type d’aide dont bénéficie le patient influence le type de système utilisé ; ainsi le système non déconnectable autostérilisant par UV est utilisé chez près de 64% des patients aidés par une infirmière libérale à domicile alors que seulement 4,6 % des patients autonomes l’utilisent. (figure inférieure).

profils7

 

profils8

Haut de page