Get Adobe Flash player

 

 

Mise à jour le 08/11/05

NB : Les informations présentées sur ce site sont des données brutes à l'usage exclusif des professions de santé, elles nécessitent des connaissances médicales et statistiques précises pour pouvoir être utilement interprétées et ne peuvent être reproduites ou utilisées sans autorisation. Les patients ou familles qui souhaiteraient en comprendre la signification doivent s'adresser à leur néphrologue référent.



Pédiatrie (France Métropolitaine) - Année 2005


Nombre de patients pédiatriques dans le RDPLF

Le registre de Dialyse Péritonéale de Langue Française a été initialement conçu pour les adultes. Néanmoins au cours des années il est apparu nécessaire d’inclure les informations concernant les patients pédiatriques pour qui cette technique peut s’avérer une excellente méthode d’attente de transplantation.Le registre de Dialyse Péritonéale de Langue Française a été initialement conçu pour les adultes. Néanmoins au cours des années il est apparu nécessaire d’inclure les informations concernant les patients pédiatriques pour qui cette technique peut s’avérer une excellente méthode d’attente de transplantation.Le registre de Dialyse Péritonéale de Langue Française a été initialement conçu pour les adultes. Néanmoins au cours des années il est apparu nécessaire d’inclure les informations concernant les patients pédiatriques pour qui cette technique peut s’avérer une excellente méthode d’attente de transplantation.
Nous avons défini comme pédiatriques les malades dont l’âge est inférieur à 16 ans.
Selon ce critère, 393 patients ont été inclus dans la base de données :
- 245 provenant de centres de France métropolitaine
- 72 du centre pédiatrique de Montevideo (Uruguay)
- 24 de centres de Tunisie, 22 de centres d'Algérie
- 14 de l’Ile de la Réunion
- 8 de centres Belges
- 5 de centres suisses
- 3 de centres de Congo



Haut de page


Répartition des néphropathies


La figure ci contre reprend la classification des néphropathies du Registre REIN. Chez les enfants de moins de 16 ans inclus dans le RDPLF la majorité des causes d’insuffisance rénale sont liées à des néphropathies héréditaires et/ou congenitales ; celles ci comprennent les pathologies malformatives, la néphronophtise, l'oxalose, la cystinose, le syndrome d’Alport.




Haut de page


Causes d’arrêt de DP chez les patients âgés de moins de 16 ans en France métropolitaine (patients incidents depuis le1/1/90 jusqu'au 01/01/2006)


Seuls sont inclus ici les patients qui ont arrêté définitivement la DP. Par ailleurs, par souci de concilier à la fois un nombre suffisant de patients et d’avoir des données récentes, seuls les patients qui avaient débuté après le 1er Janvier 1990 ont été inclus dans cette analyse. Les chiffres par tranches d’age doivent être interprétés avec prudence en raison du faible nombre de sujets dans les sous groupes. Il apparaît néanmoins que la majorité des nouveaux nés (moins de 30 jours) semblent être des insuffisances rénales temporaires avec reprise de diurèse après une période initiale de dialyse péritonéale. Encore 19 % des enfants de moins de 2 ans ont une reprise de diurèse alors que cette modalité de sortie disparaît aux âges plus avancés. Jusqu’à 12 ans la modalité de sortie largement prédominante est la transplantation.



Haut de page


Autonomie des patients âgés de moins de 16 ans en France métropolitaine (pris en charge entre le 1er janvier 1990 jusqu'au 01/01/2006)


La prise en charge de la dialyse par la famille est prédominante jusqu’à l’âge de 12 ans avec cependant un recours fréquent à l’infirmière libérale en dessous de 2 ans alors que c’est presqu’exclusivement la famille entre 6 et 12 ans. A l’âge de l’adolescence, les enfants reprennent de l’autonomie et 49 % d’entre eux deviennent autonomes.




Haut de page


Systèmes utilisés chez les enfants âgés de moins de 16 ans tous pays confondus et France métropolitaine


La dialyse péritonéale automatisée apparaît comme le traitement préféré chez les enfants :
1) Patients en cours de traitement au 01/01/06
34 patients de France métropolitaine étaient enregistrés en cours de traitement au 1er janvier 2006. 22 étaient traités en dialyse péritonéale automatisée sur machine, 20 en Dialyse Péritonéale Continue Cyclique, 2 en dialyse péritonéale fluctuante.
2) Traitement de 1ere intention des enfants de moins de 16 ans de France métropolitaine depuis le 1/1/90 :
- DPCA : 115 patients (47%)
- DPCC : 131 dont 6 en DPI (53%)



Haut de page