Get Adobe Flash player

Clairance des petits solutés

 

Ceci est un extrait des recommandations canadiennes concernant les Rêgles et recommandations de bonnes pratiques cliniques pour l'adéquation de la dialyse péritonéale en 2011, traduit avec l'autorisation des auteurs par le RDPLF. Le texte Français intégral est téléchargeable sur les site du PDI à l'adresse :

(texte intégral téléchargeable en cliquant ici)

 

2.1. PRESCRIPTIONS ET CIBLES
Règles de conduite :

2.1.1. Pour la DP continue ambulatoire (DPCA), la prescription de départ habituelle ne doit pas excéder 4 échanges de 2 litres/ jour (A)(7).

Recommandations :
2.1.2. Si des patients présentent des symptômes urémiques ou ne semblent pas aller très bien cliniquement, et en l’absence de cause identifiable autre qu’une dialyse insuffisante, la prescription (c’est à dire le pKt/V) doit être augmentée, spécialement si le Kt/V total (à savoir la somme du pKt/V et du rKt/V) est inférieure à 1.7 (C).

2.1.3. Pour la DPCA, des volumes inférieurs ou un plus petit nombre d’échanges que 4 X 2L/ jour peuvent être utilisés pour des sujets de faible corpulence ou pour ceux qui ont encore une FRR significative, surtout si leur KT/V total est plus élevé que 1.7
(opinion).

2.1.4. Pour la DPA, la prescription de départ recommandée  devrait permettre d’atteindre un Kt/V total cible de 1.7 ou davantage, et devrait tenir compte des caractéristiques de transport de la membrane péritonéale, avec un nombre d’échanges nocturnes allant typiquement de 3 à 5 (opinion).

2.1.5. La mesure du Kt/V total devrait être réalisée 4 à 6 semaines après le début de la DP . Cette mesure du Kt/V total doit être répétée s’il y a un changement inexpliqué ou inattendu dans l’état clinique du patient ou s’il existe un problème d’ultrafiltration (UF)(opinion).

2.1.6. Les stratégies efficaces pour augmenter les clairances en DPCA sont une augmentation du volume des échanges et l’ajout d’échanges supplémentaires (37); cependant, il faut quand
même envisager une légère augmentation du risque de complications mécaniques lorsque les
volumes d’échange sont augmentés, et il existe aussi un risque substantiel de non adhérence
à la prescription lorsqu’un cinquième échange manuel est ajouté (A et C).

2.1.7. La stratégie la plus efficace pour augmenter les clairances en DPA est de s’assurer que le patient a un échange de jour. Ensuite les stratégies les plus efficaces sont l’introduction d’un échange de jour additionnel et des volumes nocturnes plus élevés. D’autres options à considérer sont l’augmentation du temps passé sur le cycleur et du nombre de cycles (C).


2.1.8. Chez un patient qui est soit maigre, soit au contraire en surpoids avéré, le calcul du Kt/V doit prendre en compte le poids corporel idéal du patient pour estimer le V (C).