Get Adobe Flash player

Mesure de la fonction rénale résiduelle

(texte intégral téléchargeable en cliquant ici)

Ceci est un extrait des recommandations canadiennes concernant les Rêgles et recommandations de bonnes pratiques cliniques pour l'adéquation de la dialyse péritonéale en 2011, traduit avec l'autoarisation des auteurs par le RDPLF. Le texte Français intégral est téléchargeable sur les site du PDI à l'adresse :


MESURE DE LA FRR  

Le volume urinaire et le Kt/V rénal résiduels   (rKt/V) devraient être mesurés tous les 3 à 6 mois   chez les patients avec un Kt/V péritonéal (pKT/V)   inférieur à 1.7 par semaine, en particulier si la   FRR diminue rapidement. Chez tous les autres   patients en DP, le rKt/V et le volume urinaire   devraient être mesurés en même temps que le   pKt/V lorsque cela semble cliniquement indiqué   (voir recommandation 2.1.5) (D, opinion).
 
 Il peut sans doute être utile pour mieux appréhender l’état clinique d’utiliser la moyenne   des clairances urinaires de 24 heures d’urée et de   créatinine pour exprimer la FRR en tant que débit   de filtration glomérulaire (GFR) en millilitres par   minute (D, opinion).  


UTILISATION D’AGENTS ANTI-HYPERTENSEURS  ET   DE DIURETIQUES POUR PRESERVER LA FRR  

Selon les recommandations du Programme  Canadien d’Education sur l’Hyper  tension (CHEP), la pression artérielle devrait être maintenue à  moins de 130/80 mmHg, à condition que cela  ne soit pas associé à des signes et symptômes  d’hypotension orthostatique ou de déplétion  volémique (D, opinion).

 En l’absence de contre-indication, la prescription  d’inhibiteurs de l’enzyme de conversion de  l’angiotensine (IECA) ou de bloqueurs du récepteur  à l’angiotensine II devrait être considérée  chez tous les patients en DP ayant une diurèse  encore significative (> 100 ml/ jour)(B).  

De même, on devrait sérieusement envisager la  prescription de furosémide oral à doses élevées  (jusqu’à 250 mg/ jour) ou de métolazone° orale  (jusqu’à 5 mg/ jour) chez tous les patients en DP  ayant une diurèse significative (> 100 ml/ jour), à  condition que cela ne soit pas associé à des signes d’hypotension orthostatique ou de déplétion volémique (B).