Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (11h30)

La néphrologie dans un monde injuste

Norbert Lameire Prof émérite

Hopital Universitaire Gand, Belgique

Les pays à revenu faible ou moyen assistent à l’apparition d’une charge importante de néphropathies chroniques ou en phase terminale, dues au vieillissement de la population et à l’épidémie mondiale de diabète de type 2. En même temps la contribution des maladies infectieuses dans le developpement de l’insuffisance rénale n’ a pas diminué proportionellement. Dans un grand nombre de ces pays, les options thérapeutiques ‘la dialyse et la transplanatation rénale, sont très peu accessibles ou inabordables. Le faible nombre des patients sous dialyse ou transplantés reflète les profondes difficultés économiques et pratiques que rencontrent les systèmes de santé de ces pays. Par example, la plupart des pays africains ont dû réduire leurs dépenses de santé pour se conformer aux impératifs du Fonds Monétaire Internationale pour rembourser les dettes et dans certains pays africains le service de la dette représente 4 fois le budget cumulé de la santé et de l’éducation. Souvent l’accès à la santé est réservé aux plus riches.

Cette présentation discutera les sujets suivants:

1. Donnéés générales sur les soins de santé dans les pays sous-devellopés- rôle de l’économie

2. Incidence et prévalence de malades dialysés et transplantés dans différentes régions mondiales

3. Position de la dialyse péritonéale dans les pays pauvres avec discussion sur leur faible utilisation

4. L’!nsuffisance rénale aigue dans les pays sous-develloppés et possibilité pour la dialyse péritonéale

5. Utilité de dépistage des maladies rénales dans les pays sous-devellopés et rôle des organisations internationales de néphrologie

6. Conclusions