Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 15 Avril 2011 (14h30)

Plan de développement régional de la DP en Bretagne

Pierre-Yves Durand1, Jean-Pierre Hervé2

1AUB-SANTE, QUIMPER, France, 2Centre Hospitalier, Saint Malo, France

La Bretagne avait une prévalence de la dialyse péritonéale (DP) de 8,9 %, comparable à celle de la moyenne nationale. Par la volonté des acteurs régionaux, à l'initiative de l'ARH, un plan de développement de la DP a été initié en 2009. Ce programme ambitieux à démarré après avoir identifié les obstacles au développement de la DP, propres à chaque secteur. Constitution d'une Commission Régionale en juillet 2009, cautionnée par l'ARH. Un plan en 7 objectifs a été mis en place, avec stratégie régionale et/ou territoriale immédiatement appliquable:

1) lever l'obstacle que représente le placement d'un malade de DP en institution (EHPAD, soins de suite, réadaptation...)
2) mise en place d'"équipes mobiles de DP", équipes externes permettant de réaliser la DP dans n'importe quelle situation chez un malade hospitalisé.
3) mettre à disposition des lits de repli en hospitalisation.
4) évaluation des pratiques professionnelles, avec analyse et évaluation des nouvelles indications de dialyse ("Réunions d'Orientation Thérapeutioques: R.O.T.").
5) information et formation des nouveaux néphrologues, en aménageant un temps de formation pratique en DP équivalent à celui consacré à l'HD.
6) information des patients, par l'intermédiaire des associations d'usagers et des sessions d'information pré-dialyse formalisées dans le services.
7) information des généralistes, par les EPU, livrets d'information, Conférences Sanitaires Territoriales.

Dès l'initiation de ce plan, l'incidence de la DP en Bretagne est passée de 10,4 % à 15,3 %. Ce papier expose les étapes, les difficultés et les succès de cette entreprise, qui pourrait être étendue sur le plan national.