Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Session Med II : 16h30)

Dialyse péritonéale (DP) chez une patiente atteinte de maladie de Rendu Osler (MRO) (télangiectasie hémorragique héréditaire).

Geneviève Dumont1, Christian Verger2, Ali Hafi3, Olivier Grezard1

1CRHO, Orleans, Loiret/Centre, France, 2CHPontoise, Pontoise, Val D'oise, Idf, France, 3centre De Dialyse, Bois Colombes, Hauts De Seine/Idf, France

Parfois, il n'est pas possible de réaliser une fistule artério-veineuse (FAV) fonctionnelle ; la DP constitue une alternative à l'HD. Nous rapportons le cas d'une femme atteinte de MRO caractérisée par de volumineux angiomes veineux majorés lors de toutes interventions, en particulier vasculaires, chez qui la survenue d'hémorragies importantes lors des tentatives de confection de FAV a fait envisager le recours à la DP.
Mme A., née en 1939, présente une insuffisance rénale (IR) rattachée à des kystes rénaux, une MRO, une surdi-mutité, un AVC ischémique, une HTA. Lorsque l'IR arrive au stade terminal, plusieurs tentatives de FAV échouent, compliquées d'hémorragies locales. Une tentative d'implantation de cathéter de DP est proposée et acceptée dans un centre expérimenté le 5/12/07. L'intervention se complique d'un hématome volumineux des muscles de la paroi abdominale, descendant dans le pelvis. La patiente séjourne plusieurs jours en Réanimation et est transfusée à 4 reprises. Une hémodialyse temporaire est débutée le 28/12/07 sur cathéter fémoral, relayée par la DPCA le 14/01/08. La DPA est débutée le 20/03/08 sur un cycleur HOME CHOICE PRO®. La patiente est assistée à domicile par une infirmière libérale pour la connexion et la deconnection au cycleur. Le cathéter a toujours bien fonctionné et il n'y a jamais eu d'aspect hémorragique du dialysat.
Cette expérience souligne l'importance de considérer la DP, même à haut risque, comme une alternative lorsque l'abord vasculaire en HD peut lui-même entraîner un risque élevé de morbidité. Maladie rare, la MRO peut faire partie de ces indications.