Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Session Med II : 16h00)

Péritonites en dialyse péritonéale: profil microbiologique et causes, expérience du centre hospitalier de Rabat

Samira Bekaoui, Fatima.Zahra Benhima, Siham Sabri, Loubna Benamer CHU Ibn Sina, Rabat, Morocco

La péritonite infectieuse(PI) est la complication la plus fréquente de la dialyse péritonéale(DP). Le but de notre étude est de déterminer l'écologie microbiologique des PI est d'en ressortir les causes.
Patients et méthodes: étude rétrospective effectuée en janvier 2009, chez tous les patients traités par DP continue ambulatoire(DPCA) au niveau du CHU Ibn Sina, Rabat depuis l'ouverture de l'unité de DP en juillet 2006. Ont été inclus dans cette étude, tous les patients qui ont fait une PI. Nous avons recherché les causes des PI, leurs délais par rapport au début de la DP.
Résultats: durant les 29 mois de l'étude, 17patients(sur 32) ont présenté une PI(39,5%). La moyenne d'age de ces patients est de 41,8+/-18(19 -78) ans, avec un sex-ratio de 0,37. Pami ces patients, 11,76% étaient diabétiques. Le délai moyen de survenue des PI après mise en DP est de 7,18+/-8,55 mois. Notre taux de de PI depuis l'instauration de la DP est de 48,45 mois-patients selon le RPLF, ce taux a diminué au cours du suivi. Les bacilles Gram négatifs(BGN) ont été notés dans 69% des cas. Les cocci gram positifs(CGP) ont été enregistrés dans 31%. Six(17,6%) cultures étaient négatives. Les causes des PI sont une infection du site d'émergence dans 3 cas, une faute d'asepsie dans 3 cas, l'aitrogénie dans 2cas une diarrhée dans 2 cas. Un CGP était méthicilline résistent. Deux BGN étaient résistants au quinolones.
Discussion: notre écologie est dominée par les BGN ce quin ne concorde pas les donées de la littératures(prédominance des CGP)