Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Session Med I : 15h30)

Le passage en hémodialyse est il vraiment un processus graduel ?

Thierry Lobbedez, Nassima Smail, Maxence Ficheux, Angélique Thuillier-Lecouf, Cindy Castrale, Jean Philippe Ryckelynck

Il s'agit d'une étude restrospective ayant pour but d'évaluer l'évolution clinique et la survie chez 7 patients transplantés cardiaques traités par DP du 01/01/04 au 31/12/08. La durée moyenne en transplantation cardiaque est de 12 ± 6 ans. La survie des patients est de 85% à 1an, 60% à 2 ans.Trois patienst sont décédés après 3, 18 et 58 mois en DP respectivement. La cause du décès était une défaillance cardiaque dans 2 cas et une mort subite dans 1 cas. L’incidence des infections péritonéales était de 1,3 épisodes/patient et un épisode tous les 10,6 mois. Il s'agissait surtout de germes manuportés. Deux patients ont été transférés en hémodialyse l’un pour dysfonctionnement du cathéter, l’autre pour dénutrition sévère liée à un syndrome dépressif sévère. Un patient a reçu une greffe rénale. Les auteurs discutent l’intérêt de la DP chez le transplanté cardiaque.