Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Session Med I : 16h45)

Analyse rétrospective d'un groupe de 79 patients en dialyse péritonéale âgés de 75 ans et plus.

Cora Lia Denicola1, Pierre Trolliet2, Agnès Caillette1, Emmanuel Villar2, Michel Labbeeuw1, Eric Kiledjian3

1CALYDIAL, Vienne, France, 2CH Lyon Sud, Pierre Bénite, France, 3CH Lucien Hussel, Vienne, France

La dialyse péritonéale est une modalité de traitement préconisée chez le patient âgé, parfois difficile à mettre en œuvre chez les très âgés. Notre équipe de dialyse péritonéale association/CHU a pris en charge de début 2000 à fin 2009 : 79 patients incidents (39 H/40 F), 18 % (14) non assistés dont 13 formés au domicile. 28 % sont décédés à leur domicile. Age moyen : 81.7 (75-96). Score Charlson moyen : 8.6 (5-12). Nous avons analysé : survie, état nutritionnel, efficacité de dialyse, infections, problèmes techniques et sorties ; selon 3 groupes d'âge: 75-79, 80-84 et = 85 ans. La survie de la cohorte > 75 % à 12 mois, 60 % à 24 mois et 35 % à 36 mois de traitement. Pour le groupe = 85 la survie est de un peu plus de 50 % à 1 an ; à 24 mois seulement de 30 %.
Des paramètres de dénutrition chez 53,12 % patients ont été trouvés (albumine < 35 g/l). La survie est moins bonne (p<005) si l'albumine < 30 g/l : 50 % décédés à un an. Taux des péritonite est bon 1/30 mois/patient. La survie de la technique était presque identique à la survie des patients. 68 % (54) des patients décédés, 49 % cause cardio-vasculaire et 31 % en rapport à un état de cachexie.
Si la dénutrition sévère et un age = 85 ans diminuent considérablement la survie, la DP pratiquée par notre équipe DP association/CHU permet un maintien à domicile et est une excellente alternative à l'hémodialyse centre.