Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Poster n°18)

Un cas rare d'infection péritonéale à Rhisobium ( Agrobactérium) Radiobacter chez un patient en DPCA.

Roseline Mbarga, Abdelkader Benziane, Larbi Aazib

CH d'Arras, Arras ( Nord Pas de Calais), France

Nous rapportons l'observation d'un épisode d'infection péritonéale à Rhibosium Radiobacter chez un patient âgé de 80 ans en DPCA double poche depuis 8 mois. L'histoire clinique débute par une hyperthermie et des douleurs abdominales diffuses associées à un dialysât effluent trouble avec à l'examen cytologique une hypercellularité faite de 5000 éléments/m3 dont 86% de polynucléaires neutrophiles. La culture aérobie-anaérobie sur gélose met en évidence un Rhibosium Radiobacter. Les hémocultures sont restées stériles. L'évolution a été rapidement favorable sous antibiothérapie ( amikacine-Vancomycine) initiée empiriquement pendant 48 heures et relayée par Ciprofloxacine-Amoxicilline, Acide clavulanique en per os pendant 15 jours , sans rechute infectieuse. Seulement une dizaine de cas sont recensés dans la litterature dont 2 avec ablation de cathéters rendue nécessaire en raison d'infections péritonéales resistantes. Le Rhisobium Radiobacter est un microorganisme phytopathogène largement répondu dans le sol et plus particulièrement le sol parcouru par des racines. Seule cette souche est pathogène à l'homme et surtout chez les immunodéprimés. Le mode de transmission est non élucidé chez un patient sans contact avec un environnement agricole et humide.