Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Poster n°12)

L'obésité en dialyse péritonéale.

Mondher Ounissi, Yosra Ben Ariba, Hanène Gaied, Halima Jouini, Chedly Bdir, Imen Hably, Imen Chihaoui, Algia Hedyaooui, Ezzedine Abderrahim, Taieb Ben Abdallah, Adel Kheder

Service de Néphrologie -Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisia

Introduction : L'obésité est associée à une lourde morbi-mortalité cardiovasculaire dans la population générale et chez les patients ayant une IRCT traités par dialyse. Certaines études ont rapporté une relation inverse entre le poids et la mortalité en dialyse péritonéale (DP). Nous étudions le profil clinique, biologique et d'adéquation de nos patients obèses traités par DP.

Matériels et méthodes : Il s'agit d'une étude rétrospective incluant 11patients traités par DP entre 2005 et 2010 . L'étude statistique a été faite par le logiciel Stat View. Résultats : Il s'agit de 8 hommes et 3 femmes âgés en moyenne de 52,2 ans. Ils sont tous hypertendus, 5 diabétiques et 7 dyslipidémiques. Sept patients sont traités par DPA et 4 par DPCA. Huit patients ont une surface corporelle = 2 m ², 7 ont une obésité (IMC : 25- 30 kg/m²) et 4 une obésité morbide (IMC= 30kg/m²). Les types membranaires sont : HA=37,5%, LA=37,5% et H= 25%. Huit patients ont eu une étude des paramètres d'adéquation. Cinq ont un KT/V =1,7 (62,5%) et 3 seulement ont une clairance totale de la créatinine = 60l/sem/1,73m² (37,5%) La majorité des patients présentent une dénutrition avec un nPCR <0,9 g (87,5%) Neuf patients sont toujours en DP depuis une durée moyenne de 50 mois, un patient est transféré en hémodialyse et la dernière est décédée

Conclusion : L'obésité est un facteur de risque cardiovasculaire augmentant la morbi-mortalité des patients dialysés. Elle représente un sérieux obstacle au choix de la DP chez certains patients. La majorité de nos patients est mal dialysée et dénutrie. L'HTA et le diabète sont fréquents chez ces patients