Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Poster n°10)

Dialyse péritonéale avec assistance par des infirmières libérales : comment savoir faire preuve de persévérance.

Nicole Gomez, Marie Christine Boussier, Geneviève Dumont

Centre Hospitalier Régional, Orleans, Loiret, Centre, France

La dialyse péritonéale (DP), effectuée au domicile des patients, peut nécessiter l'intervention d'infirmières libérales (Inf) plusieurs fois par jour. Une bonne entente entre patients et Inf est indispensable. Mme L. âgée de 84 ans, doit débuter la DP en Janvier 2009 (système UV flash®) ; dès la 1ère infusion, elle ressent de violentes douleurs abdominales de cause indéterminée ; ces douleurs se reproduisent et font interrompre la DP. Le cathéter est changé, avec libération d'adhérences péritonéales ; cependant, les douleurs récidivent ; une hernie inguinale est suspectée, mais l'intervention ne révèle pas de hernie ; la DP est finalement débutée 5 mois après la mise en place du 1er cathéter (2 séances d'hémodialyse du fait de la fonction rénale résiduelle) avec un sytème double poche (Baxter) pour utiliser le PHYSIONEAL®. 2 mois plus tard, la patiente devient agressive, agitée. Une mésentente avec les Inf est suspectée et une nouvelle équipe Inf est formée à la DP. Survient une surchage hydrosodée nécessitant l'hospitalisation avec une péritonite au décours ; en Septembre 2009, Mme L. a de nouveaux troubles du comportement, liès à un problème relationnel avec la nouvelle équipe Inf ; une 3ème équipe est formée. En octobre 2009, elle présente une 2ème péritonite à E. coli, d'évolution favorable. Depuis ce dernier épisode, il n'y a pas eu de problème pour la prise en charge de cette patiente. Lorsqu'un traitement par DP paraît adapté, il faut parfois faire preuve de persévérance pour maintenir les patients dans la technique et changer d'équipe Inf si besoin.