Get Adobe Flash player

Symposium du RDPLF - 14 Avril 2011 (Poster n°4)

Polyradiculonévrite chronique associée à une hépatite virale B chez un dialysé péritonéal.

F.Z. Berkchi, Samira Bekkaoui, F.Z. Benhima, Rabia Bayahia, Loubna Benamar

Service de Néphrologie – Dialyse – Transplantation rénale CHU Ibn Sina, Rabat, Morocco

Introduction : L’infection par le virus de l’hépatite B est fréquente avec environ 400 million de patients inféctés dans le monde. Les manifestations extrahépatiques sont présentes que chez 20 % des patients aussi bien en phase aiguë qu’en phase chronique. Nous rapportons un cas d'un patien en dialyse péritonéal qui présente un tableau de polyradiculonévrite chronique associée à une hépatite B en phase aigue.

Discussion: Les manifestations extra-hépatiques de l'HVB sont plus rares que celles rencontrées avec l'HVC. Elles sont dominées par la périartérite noueuse et les glomérulonéphrites. Notre patient est agé de 28 ans suivi en dialyse péritonéale sur néphropathie indétérminée depuis une année (bilan immunologique négatif). Le patient est porteur du virus de l'hépatite B de type mutant préC (Antigène HBS positif,anticorps anti HBc positif,antigène HBe négatif et l'anticorps anti HBe positif) de découverte fortuite.La PCR de l'HVB est positive à 15500 UI/ml et la ponction biopsie du foie note un niveau d'activité nulle (A0) ainsi que de fibrose (F0). L'abstention thérapeutique était préconisée selon les recommandations. Le patient développe une lourdeur des membres inférieurs depuis 2 mois, cliniquement une diminution de la motricité segmentaire et globale bilatérale des deux membres inférieurs. L'électromyogramme montre l'aspect d'un Guillain Barré en phase de récupération. L'indication du traitement de l'HVB a été posée vu le tableau de polyradiculonévrite chronique.

Conclusion: Le problème soulevé est celui des manifestations extra-hépatiques de l'HVB rarement envisagées posant un problème de décision thérapeutique ainsi que de diagnostique différentiel avec les manifestations de maladies auto-immunes.