Get Adobe Flash player

La Déshydratation. Hypotension & asthénie chez un dialysé

377
 

Les troubles de l'hydratation sont fréquents chez les dialysés. Prévenir ces troubles "hyperhydratation ou déshydratation" représente l'une des principales missions du néphrologue. Il s'agit là d'une grande partie de son travail quotidien dans le suivi des dialysés.

Cependant, le généraliste peut avoir un rôle important en raison des caractéristiques particulières de la dialyse péritonéale :
- qui est un traitement réalisé à domicile, souvent éloigné du centre, avec un suivi spécialisé régulier mais espacé, parfois une visite au centre tous les mois ou tous les deux mois.
- qui est un traitement quotidien, continu, où les troubles de l'hydratation apparaissent progressivement et insidieusement.

Etiologie
La déshydratation survient souvent aux décours d'un épisode de diarrhée aiguë, ou de vomissements incoercibles. Plus rarement à la suite d'une ultrafiltration excessive, sauf en cas d'utilisation inopportune de solution de dialyse hypertonique. L'ultrafiltration est définie par la différence entre le volume quotidien de dialysat drainé et le volume quotidien de dialysat infusé.

Diagnostic
Altération de l'état général avec asthénie, anorexie, hypotension orthostatique, ou hypotension artérielle récente sont les symptômes principaux. Le plus souvent la déshydratation est aiguë. Il s'agit d'un évènement inhabituel, motivant la consultation en raison de líaltération de l'état général. Le diagnostic est aisé lorsque, sur le cahier de surveillance quotidienne, la diminution récente du poids est contemporaine de ces symptômes.

Evolution
La déshydratation est un état instable, pouvant régresser spontanément avec la résolution de la cause (diarrhée, vomissements), mais pouvant aussi évoluer vers l'état de choc hypovolémique en l'absence de traitement.

Traitement
Réhydratation per os ou parentérale, suppression des solutions de dialyse péritonéale hypertoniques et à base de polymères de glucose, arrêt transitoire des anti-hypertenseurs ; les diurétiques sont parfois prescrits chez ces patients pour maintenir une diurèse résiduelle, leur arrêt transitoire doit être pratiqué en concertation avec le néphrologue. Traitement symptomatique de la cause.

Rôle du généraliste
Le diagnostic de déshydratation est aisé, surtout dans un contexte de désordres digestifs. Ceci confirme l'intérêt de prescrire un traitement symptomatique en cas de diarrhée aiguë, qui peut par ailleurs entraîner une péritonite à bacilles gram négatif d'origine digestive. La correction d'un état de déshydratation en voie de constitution par la mise en route précoce du traitement (cf supra) peut faire intervenir le généraliste.